le respect.

 

 

definition du respect:


Etymologie : du latin respectumus égard, considération.

Le respect est le sentiment de considération, d'égard, voire de vénération que l'on peut avoir envers un individu ou quelque chose. Il se manifeste par une attitude de déférence et le souci de ne pas porter atteinte à l'objet du respect, ni le heurter inutilement. Le respect est une valeur plus profonde que la simple politesse, car il est débarrassé de toute hypocrisie.

Le respect mutuel constitue l'un des fondements de la paix sociale et des relations interpersonnelles.
Le respect suppose une compréhension et un partage des valeurs d'une personne ou d'une idée. La tolérance, quant à elle, sous-entend le fait de supporter quelqu'un ou quelque chose indépendamment de l'opinion ou du jugement qui lui est porté. On peut haïr ce que l'on tolère.

Synonyme : considération, déférence, égard, civilité, estime, révérence.

      

 

                                                                                          

Le respect signifie selon Moses et Mike (2000) :  

  •  
    • Admirer les qualités de quelqu’un et vouloir lui ressembler.
    • Montrer de l’attention à quelqu’un ou s’inquiéter pour lui.
    • Respecter l’opinion des autres.
    • Éviter de se moquer des autres.
    • Respecter l’intimité des personnes de notre entourage.
    • Obéir à certaines règles (ex. ne pas faire de graffitis, etc.)
    • Respect de soi : ressentir un sentiment de fierté pour ce que nous sommes et ce que nous faisons.
  • " Le respect de quelqu’un signifie de pouvoir l’admirer, de lui trouver beaucoup de mérite et de l’accepter tel qu’il est ". (Berry, 1982, p.65)
  • Voici plusieurs significations que nous pouvons donner au thème " Respect ". Elles ont été tirées du site Internet suivant :

 

n. m. (latin respectus, <>).

1. deg. (vieux) Raison, motif: Frappez, aucun respect ne vous doit retenir [Racine]. - (locution prépositive; vieux) Au respect de: à l'égard de, par rapport à.

2. deg. (de nos jours) Sentiment d'estime, mêlé de vénération, qui entraîne une attitude déférente ou soumise à l'égard de quelqu'un ou de quelque chose: Avoir du respect pour ses parents, pour ses maîtres.

3. deg. (expressions) Respect humain, crainte de l'opinion publique, de la moquerie ou du qu'en-dira-t-on, qui influe sur le comportement: Il n'osa pas protester, retenu par le respect humain. - (familier) Sauf votre respect, sauf le respect que je vous dois: mis à part le respect qui vous est dû (sert à introduire une phrase qui pourrait choquer l'interlocuteur). - Tenir quelqu'un en respect, le contenir par la force, lui faire peur.

4. deg. (en général au pluriel) Marques du respect [dans des formules de politesse]: Assurer quelqu'un de son respect ou de ses respects. Présenter à quelqu'un son respect ou ses respects. On présente ses hommages à une femme mariée, ses respects à une femme célibataire.

5. deg. Soin qu'on a de ne pas porter atteinte à un être ou à une chose qu'on juge digne de considération: Le respect des vieilles pierres devrait être le premier souci des urbanistes. -(par extension) Fidélité absolue à quelque chose: Il pousse au plus haut point le respect du cérémonial traditionnel.

  • Le respect, selon Kant, est le seul sentiment qui résulte de la détermination immédiate de la volonté par la loi morale. Respecter l'autre, c'est m'interdire de l'employer comme un pur moyen au service de mes fins; c'est m'incliner devant ce qui en lui est proprement humain, à savoir le fait qu'il soit capable, comme tout être raisonnable, à la fois d'instituer et de suivre librement une législation morale universelle. (Référence :

 

Causes

  • Les règles et règlements font en sorte qu’il doit y avoir respect de ceux-ci. On impose des règles et règlements pour favoriser un environnement sain et une ambiance supportable pour tous. Pour ce faire, on doit nécessairement suivre les directives. Autrement dit, sa propre liberté (d’action) s’arrête là où celle de l’autre commence.

Faire attention à nous signifie que nous devons être à l’écoute de ce que nous ressentons ou désirons, et être capable de l’exprimer aux autres, donc Nous respecter! Faire attention aux autres signifie que nous devons les respecter en leur laissant un temps de parole et en les écoutant. Certains diront aussi que cela implique de ne pas les critiquer, alors que d’autres avancent que le conflit (au niveau du discours et des idées) est le moteur de la vie en société.

Sources

Nos valeurs : la façon de respecter les personnes ou objets dépend des valeurs qui nous ont été inculquées et de celles que nous avons adoptées. Ainsi, le respect varie d’une personne à l’autre en raison de l’importance qu’on y accorde. Par exemple, notre éducation nous a peut-être amené à apprécier les gens en fonction de leur origine ethnique. Donc, nos valeurs impliqueraient que nous respections tous les êtres humains. À l’inverse, nous retrouvons des gens qui sont racistes. Ce qui signifie que le respect est différent pour chacun de nous et se fonde sur nos valeurs. Notre attitude vis-à-vis des autres et de nous-même : si nous reprenons l’exemple cité précédemment, la personne peut être raciste mais son attitude se doit d’être respectueuse, c’est-à-dire de ne pas l’injurier, ne pas la battre, etc. Donc l’attitude d’un individu peut être la source du respect.

Caractéristiques

  • Le respect inclus inévitablement le respect de l’environnement, parce qu’en respectant les autres nous respectons également leur environnement.
  • La signification du respect varie d’une personne à une autre.

Par exemple : une personne peut trouver correct de laisser son chien faire ses besoins sur le terrain des autres; par contre elle aura de la difficulté à respecter une personne qui porte un manteau de fourrure parce que selon elle, cette personne n’a aucun respect envers les animaux.

  • Le respect peut s’appliquer à plusieurs niveaux. Le respect des règles de conduite, le respect de notre environnement, le respect des autres, etc.
  • Voici le respect d’autrui et des règles tel que défini par Éric Ranguin sur son site 

 

  •  
    • " Vous devez le respect à tous ceux que vous rencontrez (jeunes et adultes). Vous n’avez jamais le droit de vous moquer d’un autre, quelles que soient ses différences : physiques, intellectuelles, de langue, ...Vous êtes tous différents les uns des autres, et pourtant tous semblables. Vous ne pourrez vivre en société que si vous avez un regard accueillant envers ceux qui vous entourent. "
    • Respecter les autres, c’est être tolérant. L’intolérance a conduit certains pays à la guerre civile.
  • Le respect des règles est l’une des conditions du bon fonctionnement d’une société.
  • Le respect des règles (ou civisme) ne doit pas se limiter à l’école, ou à la famille, il doit s’étendre à la société toute entière.
   voici comment peut être perçu le respect : «Par respect on entend traiter autrui de façon équitable, peu importe nos préjugés. Nous devons accepter les croyances des autres, sans nécessairement y souscrire. Voilà l'essence du respect».

C'est une simple question de courtoisie que de respecter la dignité et la diversité de tous. La tolérance et l'objectivité sont aussi d'importantes facettes de cette valeur, qui suppose une compréhension consciente d'autrui. En adoptant un comportement professionnel et éthique, nous pouvons traiter les autres équitablement et sans préjugé. Le respect vaut aussi pour le sexe, la race ou la nationalité. Essentiellement, le respect signifie traiter les autres comme nous aimerions être traités --sans préjugé et de façon impartiale.

Le respect suppose l'ouverture d'esprit, la confiance et un engagement envers des valeurs, y compris la résolution mutuelle de problèmes, tout en étant conscient des différences et en acceptant l'individualité. Le respect représente aussi la considération objective dont nous faisons preuve à l'égard des droits, des valeurs, des croyances et des biens d'autrui.

  • La notion de respect peut aussi être associée à l’autorité. En effet nous respectons toujours nos supérieurs. Manquer de respect envers eux pourraient engendrer des conséquences pour nous puisque nous ne détenons pas l’autorité. Donc la hiérarchie dans une organisation ne fait inévitablement qu’attirer notre respect envers les supérieurs.

 

Interventions

  • Le professeur ne doit tolérer aucune situation où l’élève est irrespectueux soit envers lui-même, autrui ou son environnement.
    • Par exemple, un jeune qui ne veut pas jouer parce qu’il ne se trouve pas bon (envers lui-même)
    • Quelqu’un qui critique le jeu d’une autre personne (envers autrui)
    • Lancer le ballon sur les lumières du gymnase (envers son environnement)
    • Ne tolérer aucune situation où un enfant crie après un autre, aucun blasphème dans le cours, etc.
  • Inculquer aux jeunes la façon dont on doit agir ou leur faire davantage prendre conscience des conséquences de leurs actes.
  • Faire des jeux collectifs et voir à ce que tous les élèves se respectent (décision de jeu, opinions, etc.) Respecter les décisions de l’arbitre.

  

nacira makhlouf est devenu membre plus de 2 ans
bonne année 2015 plus de 2 ans
CDM - DEUXIEME DIVISION / FC DORMELLES 5 et 2 autres : résumés des matchs plus de 3 ans
CDM - DEUXIEME DIVISION / longueville plus de 3 ans
BRESMONT FC 5 / CDM - DEUXIEME DIVISION plus de 3 ans
CDM - DEUXIEME DIVISION / LE MEE FOOT : résumé du match plus de 3 ans
CDM - DEUXIEME DIVISION / LE MEE FOOT plus de 3 ans
soisy-bouy / CDM - DEUXIEME DIVISION : résumé du match plus de 3 ans
soisy-bouy / CDM - DEUXIEME DIVISION plus de 3 ans
entente provins-sourdun 1 - séniors 2ème div / Bagneaux nem E.2 : résumé du match plus de 3 ans
Inter Loing 2 / entente provins-sourdun 2 - séniors 3ème div et 4 autres : résumés des matchs plus de 3 ans
Nouvelle page plus de 3 ans
Villeneuve sur Bellot / CDM - DEUXIEME DIVISION : résumé du match plus de 3 ans
Villeneuve sur Bellot / CDM - DEUXIEME DIVISION plus de 3 ans
Bonne année à tous plus de 3 ans

200 000 VISITES /MARQUEE

Merci à vous Visiteurs


Aucun sondage