LE DIALOGUE

 

 

 définition du diaolgue:

Le dialogue est une communication entre deux ou plusieurs personnes ou groupes de personnes. Il doit y avoir au minimum un émetteur et un récepteur. Une donnée (Dans les technologies de l'information (TI), une donnée est une description élémentaire, souvent codée, d'une chose, d'une transaction d'affaire, d'un événement,...) émise, c'est le message (La théorie de l'information fut mise au point pour déterminer mathématiquement le taux d’information transmis dans la communication d’un message par un canal de communication, notamment en présence de...). Un code, c'est la langue et/ou le jargon. Un objectif, c'est le but du message. Il se fait par signaux (auditifs ou visuels). L'origine étymologique grecque du mot se réfère à un concept traduisible par "suivre une pensée", ce qui n'explique pas la façon de la prendre. ---- À moins de vouloir prendre donc connaissance de l'esprit de l'autre il suffit de suivre pour saisir.

 

 
 8 Synonymes: chat, conversation, débat, discours, discussion, échange, entretien, tête-à-tête.

                                    

 LE DIALOGUE:

La pratique du dialogue suppose l'admission de certaines règles ou de certains principes, sans quoi elle serait impossible. Règles d'organisation et de courtoisie, tout d'abord : il s'agit de laisser parler l'autre, de ne pas lui couper la parole, de ne pas juger ce qu'il dit en fonction de ce qu'il est ou de ce qu'il paraît être, que ce soit en un sens négatif ou positif. Faute de quoi l'échange tournerait vite à la cacophonie ou à la querelle de personnes. Mais derrière ces règles formelles se tiennent des exigences plus profondes, dont elles pourraient bien être seulement la partie la plus visible et la plus extérieure.
Ainsi, s'interdire de donner ou de refuser la parole à quelqu'un en raison de ce qu'il est (sa personnalité, son statut social, voire son apparence physique), ce n'est pas seulement une banale règle de savoir-vivre, mais un principe faisant intervenir une certaine conception de la personne, ainsi qu'une certaine conception de la pensée : c'est considérer que les propos de quelqu'un peuvent avoir une consistance et un intérêt propres, par eux-mêmes, indépendamment de l'individu qui les énonce ; c'est admettre, par conséquent, que chacun peut et doit parvenir à rendre sa pensée indépendante de sa personne, afin d'offrir aux autres un discours qui soit autre chose que le simple reflet de ses intérêts, de ses besoins particuliers ou de ses goûts personnels.
De même, ne pas couper la parole à quelqu'un, ni parler après lui sans tenir aucun compte de ce qu'il vient de dire, ce n'est pas seulement faire acte de politesse au sens banal de ce terme : c'est reconnaître une exigence de continuité dans le discours, admettre la nécessité de prendre et d'accorder le temps nécessaire pour construire des raisonnements ; c'est accepter que la pensée ne puisse s'énoncer sous forme d'affirmations brèves et isolées, que sa valeur dépend directement de la solidité et de la clarté des liens qu'elle tente d'instaurer entre les idées.
Ce souci du lien entre les idées, remarquons-le, ne peut manquer de devenir également souci du lien que l'on entretient soi-même avec elles. Car pour se montrer attentif à la cohérence des propos tenus et entendus, il faut se mettre soi-même à distance de ce que l'on pense, cesser d'y adhérer de manière immédiate, et d'y voir un reflet ou un prolongement de sa personne. Et il faut savoir inviter l'autre à en faire autant.
Au travers de ces exigences, qui sont tout à la fois intellectuelles et morales, le dialogue s'efforce donc d'être bien plus qu'un simple échange de points de vue se déroulant de façon policée. Dialoguer signifie plus profondément : s'aider mutuellement à penser de façon plus claire, plus rigoureuse, plus cohérente ; et cela, par une mise à l'épreuve sans cesse renouvelée des présupposés et des implications de chaque affirmation ou de chaque hypothèse. Or cela n'est possible que si tous, par-delà leurs différences et leurs particularités, se rencontrent sur le terrain commun de la raison, et s'engagent à ne se soumettre qu'à l'autorité de celle-ci ; tel est bien le sens étymologique du terme "dialogue" : il s'agit de cheminer "au travers" ou "au moyen " (dia) du "discours raisonné" (logos).
Quand le dialogue est ainsi compris, chacun peut en attendre la découverte de nouvelles idées, certes, mais aussi et bien plus, la découverte d'une nouvelle façon d'être en rapport avec les idées, (y compris avec les anciennes, y compris et surtout avec celles que l'on a déjà), avec les autres et avec soi-même.

Gildas Richard

          

 

nacira makhlouf est devenu membre plus de 2 ans
bonne année 2015 plus de 2 ans
CDM - DEUXIEME DIVISION / FC DORMELLES 5 et 2 autres : résumés des matchs plus de 3 ans
CDM - DEUXIEME DIVISION / longueville plus de 3 ans
BRESMONT FC 5 / CDM - DEUXIEME DIVISION plus de 3 ans
CDM - DEUXIEME DIVISION / LE MEE FOOT : résumé du match plus de 3 ans
CDM - DEUXIEME DIVISION / LE MEE FOOT plus de 3 ans
soisy-bouy / CDM - DEUXIEME DIVISION : résumé du match plus de 3 ans
soisy-bouy / CDM - DEUXIEME DIVISION plus de 3 ans
entente provins-sourdun 1 - séniors 2ème div / Bagneaux nem E.2 : résumé du match plus de 3 ans
Inter Loing 2 / entente provins-sourdun 2 - séniors 3ème div et 4 autres : résumés des matchs plus de 3 ans
Nouvelle page plus de 3 ans
Villeneuve sur Bellot / CDM - DEUXIEME DIVISION : résumé du match plus de 3 ans
Villeneuve sur Bellot / CDM - DEUXIEME DIVISION plus de 3 ans
Bonne année à tous plus de 3 ans

200 000 VISITES /MARQUEE

Merci à vous Visiteurs


Aucun sondage